Jan 14 2016

Un fantastique levier de management !

winning behavior concept - energetic 20s girl laughing and gesturing for ecstatic achievement and success,studio shot on gray background

Il n’y a pas de source d’inspiration plus grande que le succès

Imaginez une personne qui vous félicite pour une action que vous venez de terminer.

Lui : « Oh Marc, je suis content de te voir, je te cherchais pour te féliciter pour ta superbe présentation. »

Vous « Merci, c’est sympa ! »

Lui : « Tu sais J’ai vraiment adoré la structure de ton discours et la rigueur de l’exposé. Je regardais dans la salle et j’ai pu constater que tu réussissais très bien à retenir l’attention de tout un chacun ! »

Vous : « Et bien je suis content que ça t’ai plu autant

et en voix off : Mais qu’est-ce qu’il me veut ce type ?… Qu’est-ce qu’il va me demander ? Il est amoureux ou quoi ?

Vous voyez l’idée. D’autant plus que, nombre d’entre nous avons un problème avec la reconnaissance. Je veux dire par là que certaines personnes ont du mal à féliciter. Ils ressentent un sentiment de perte, comme si reconnaître le talent de l’autre leur enlevait quelque chose à eux…

De plus, vous l’aurez peut-être remarqué nous réagissons davantage au négatif qu’au positif. Quand les choses vont bien, nous avons tendance à considérer cela normal et l’affaire passe quasiment inaperçue… Par contre, quand ça bloque il y a la réaction immédiate.

Je connais par ailleurs pas mal de Managers qui se retiennent de féliciter parce qu’ils se disent que c’est ouvrir la porte à des demandes de faveurs, comme par exemple : « Et bien chef, je vois que vous êtes content de mon travail et je trouve donc légitime de vous demander une petite augmentation, juste pour me récompenser. »

Bref, le sujet des félicitations n’est pas si simple : soit elles se limitent de temps à autre à un bref accusé réception ou alors elles passent pour une tentative de manipulation ou encore ouvre la porte à des demandes difficiles à gérer.

Il est vrai que l’école ne montre pas le bon exemple en matière de reconnaissance

Bref, ce n’est pas notre point fort et c’est bien dommage quand on sait, que les félicitations sont une source de motivation et de plaisir à très très haute valeur ajoutée quand on sait quand et comment les formuler de façon appropriée.

Un secret de management

L’un des secrets des Managers qui sont appréciés par leurs équipes, ne vient pas du fait qu’ils cherchent à séduire à tout prix, mais après les avoir observé sur une longue période, nous avons remarqué qu’ils s’y prenaient d’une manière très particulière lorsqu’ils félicitaient quelqu’un.

Effet visible et durable

A la fin du processus de félicitations, le collaborateur est enchanté, avec un net regain doublé d’un sentiment de sérénité vis à vis de son manager et une conscience accrue de ses propres compétences… et paradoxalement, aucune velléité de « profiter » de la situation pour demander la fameuse « petite augmentation ».

Comment accomplissent-t-ils ce petit miracle ?

  1. Dans un premier temps ils s’intéressent aux résultats et savent différencier un succès d’une contre-performance
  2. Ils réagissent aux succès rapidement sans attendre la fin de l’année et le fameux entretien de bilan
  3. Ensuite ils créent un cadre favorable à l’entretien qu’ils vont avoir avec leur collaborateur
  4. Enfin ils respectent un fil conducteur particulier que l’on appelle les plus et les moins
  5. Ils restent ferme dans la démarche et très « soft » dans la relation. (c’est un plaisir à voir)
  6. Ils formulent leur : « félicitation ! » au moment exact correspondant à un déclencheur unique
  7. Ils terminent avec une question spéciale concernant l’avenir.

 

(1 commentaire)

    • Sylvie Gouédart on 20 juin 2019 at 11 h 24 min
    • Répondre

    Bonjour Marc,
    Hey tu nous mets l’eau à la bouche. Les 7 étapes sont nommées mais comment se déclinent-elles en pratique ?
    :-) Sylvie Gouédart

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.