Formation Management video

Le Management à l’honneur

en-savoir-plus

(21 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • LOMBO SEDZO Laddy on 1 mai 2015 at 17 h 55 min
    • Répondre

    Le leadership en général et le management des équipes en particulier, sont très difficiles à faire. Plusieurs personnes connaissent des principes, mais l’art ne suit pas pour plusieurs raisons: le comportement, la culture, ou simplement certaines attitudes. Comment intégrer leadership et culture? C’est ce qui reste à concilier pour arriver à la performance en sachant qu’une performance totale et permanente n’existe pas. Il faut savoir se remettre en question tous les jours.

    1. Bien vu. Voilà maintenant 2 décennies que je me dis la même chose… Entendu qu’au départ il y ait quelque aptitudes de base en place et un vrai désir d’aider, le management s’apprend. La question est de savoir où et comment. Puisque le leadership (partie intégrante du management) n’est pas enseigné au profit des seules compétences logico-mathématiques. C’en en réponse à cette problématique que Booster Management Systèm© a été développé. B.M.S offre une véritable opportunité d’ajouter à sa propre expérience des connaissances et des outils qui font tomber en ruine les raisons de notre déficit managérial chronique. Ce programme est loin d’être neutre et si le leadership Managérial s’apprend, il n’en reste pas moins vrai que son étude demande un minimum d’investissement personnel. C’est probablement là que les choses coincent le plus. Ce qui nous renvoi a cette affirmation que

      celui ou celle qui veut qui veut que les choses changent dans sa vie, doit changer quelque chose dans sa vie…

  1. Pour rebondir sur ce que dit Lombo Sedzo Laddy, il est vrai qu’en termes de management il faut savoir se remettre en question chaque jour. Le management peut aussi être utilisé en famille, par exemple, je travaille avec ma femme, il est donc très important de communiquer pour que notre société et notre vie de tous les jours fonctionnent. C’est un type de management très spécial car nous sommes deux aux commandes, il n’est pas rare que nous ayons besoin de moments où nous reposons les bases.

    1. Je partage votre point de vue quand vous dites que le management ne se limite pas à la vie professionnelle. Quand on comprend qu’au coeur du Management se trouve l’engagement aux autres, la responsabilité de contribuer et d’aider, de soutenir, il est juste de dire que cela dépasse le cadre du cercle professionnel. Si, de plus, comme vous le soulignez en positionnant le rôle majeur de la communication au sein des activités humaines, il devient très clair que manager (vieux terme français qui signifie tenir son ménage) est un champs de compétences transversal qui couvre tout le champs de la vie sociale. C’est d’ailleurs l’une des remarque des participants à BoosterManagement System© : Mais bon sang pourquoi on apprend pas cela à l’école ?

  2. Savoir se remettre en question… Pas toujours simple lorsque les employés, les fournisseurs, les sous-traitants le font déjà à notre place simplement pour nous faire douter d’un intérêt commun à voguer tous dans le même sens. C’est marrant que je tombe sur votre site car j’ai déjà lu de nombreux articles rédigés par vous. Je vais m’attarder quelques temps sur votre site. A bientôt peut-être.

    1. Bonjour JLC,
      Merci pour votre commentaire qui démontre que l’intérêt commun n’est pas dans l’intérêt de certains. Nous vivons quelque chose de similaire en tant que formateur indépendant : Les nouvelles lois sont en train de mettre au chômage des milliers de consultants. tout cela sans rien dire, en catimini etc au nom de l’intérêt général… donc, je peux comprendre vos doutes.
      C’et toujours un plaisir de parler avec un lecteur :-)
      Comment la la pisciculture ? Je vous pose la question de façon intéressée: Ma fille est en passe de finir ses études en biologie marine et la queqtion de son orientation se pose à elle de façon très directe. Un conseil de votre part serait le bienvenu.
      Je luis transmet le lien de votre site, qui est très vivant et communique bien.
      bien à vous
      Marc

  3. Cela fait toujours plaisir de voir que les jeunes s’intéressent au métier. Ici à Saint Morat, nous sommes plutôt spécialisés dans l’élevage de poissons d’eau douce et nous tournons de plus en plus vers une seule espèce, la carpe koi.
    Nous avons un forum sur le site donc nous l’invitons à partager d’éventuels questionnement sur le sujet auprès de tous nos fidèles passionnés.
    Bon courage à vous dans le métier de la formation.

    1. J’ai transmis à Déborah, le lien de votre site.

    • MAMADOU SALLA on 19 août 2015 at 13 h 47 min
    • Répondre

    mon cher monsieur
    bravo des tres interessant cours que nous recevons de vous, nous sommes toujours à votre disposition ; recevez nos sinceres et respectueuses salutations

    1. Merci pour votre commentaire. Importante dans quel sens ?

      Je fais une conférence Mardi 13h : Courage Mangérial et risque psycho-sociaux
      https://www.facebook.com/leadershipetmanagement/videos/1175667055806311/
      Vous êtes la bienvenue. J’espère que vous serez parmi nous.
      Bien à vous
      Marc

    • Georges TSHIYOMBO on 22 septembre 2015 at 13 h 57 min
    • Répondre

    merci

    • Julia on 29 janvier 2016 at 8 h 42 min
    • Répondre

    Merci pour votre partage.Votre formation est vraiment importante

    1. Merci pour votre commentaire. Importante dans quel sens ?

      Je fais une conférence Mardi 13h : Courage Mangérial et risque psycho-sociaux
      https://www.facebook.com/leadershipetmanagement/videos/1175667055806311/
      Vous êtes la bienvenue. J’espère que vous serez parmi nous.
      Bien à vous
      Marc

    • mihari on 8 mars 2016 at 21 h 14 min
    • Répondre

    Bonsoir,
    Merci beaucoup pour votre formation.
    Cela m’aide sur plusieurs terrain.

    Cordialement
    Mihari

    1. Merci. Cela vous aide sur quels terrains ?
      Je fais une conférence Mardi 13h : Courage Mangérial et risque psycho-sociaux
      https://www.facebook.com/leadershipetmanagement/videos/1175667055806311/
      bien à vous
      Marc

    • RADO on 15 avril 2016 at 11 h 43 min
    • Répondre

    Le leadership des affaires se posent toujours sur le bon étude de marché suivi du maîtrise personnel du leader

    1. C’est juste… Car on peut se trouver sur le bon marché, au bon moment, mais si cela demande de mettre en place des équipes… c’est la qualité du manager qui fera la différence. Il est facile de trouver 1000 soldats mais qu’en est-il de trouver un bon général. Nous croyons qu’il est possible d’aider 90% des Managers à devenir de bien meilleurs managers… C’est une question de bonnes pratique et d’entraînement pour les utiliser.

      1. J’aime beaucoup cette analogie avec les soldats ! 1000 soldats mis sur un champ de bataille ne pourront pas combattre efficacement sauf si un général les dirige avec fermeté et bienveillance…. ou que les 1000 soldats s’organisent pour auto-désigner des leaders pour chaque cercle de sujet. Cela s’appelle l’entreprise libérée. Un concept pouvant paraître exotique aujourd’hui mais qui va devenir l’entreprise de demain où le manager se remet en cause pour passer d’un manager général à un manager coach.

  4. C’est la comparaison du management par une vision guerrière qui me parait exotique… Quand on parle de 1000 soldats sur un champ de bataille, on parle de les envoyer à la guerre voire… A la mort. Je ne suis pas certains que nos employés soient prêts à sacrifier leur vie pour un objectif commun à l’entreprise.
    Même si je vois bien ce dont vous voulez parler surtout dans le cadre de la concurrence du quotidien dans nos différents métiers. J’aimerais bien savoir si vous aviez d’autres analogies dont on pourrait discuter avec nos équipes.
    Avez vous également un agenda sur le site pour qu’on puisse visualiser quand et où nous pouvons vous voir en conférence ?
    Merci d’avance

  5. C’est vrai que la guerre est un univers qui résulte de l’incapacité des Hommes à se comprendre. C’est cruel… C’est vraiment moche.

    J’y fait parfois référence, notamment par le biais de Sun zu… Maître Taoïste dont la maîtrise du management lui permettait de les terminer dans les plus brefs délais, en recherchant l’économie maximale des vies et du matériel… Tandis que d’autres se faisaient un honneur du nombre de victimes…(Il faut beaucoup d’intelligence et de courage pour minimiser les effets de la bêtise humaine et je pense que ce Sun zu, pour peu qu’il ait existé, fait parti des grands Hommes)

    Il y a beaucoup de bonnes choses dans ce « petit » livre (Je recommande la version Flammarion
    https://www.amazon.fr/LArt-guerre-Sun-Tzu/dp/2080810588

    Quand aux autres analogies pouvant le mieux créer un référentiel pour le management

    Le sport et notamment le judo pour les raisons suivantes
    Relation à 2, pédagogie et systeme de valeurs

    Extrait du manager Ethique :
    Note 1 de l’auteur A la relecture, me rendant compte du nombre de références au judo, j’ai pensé qu’un éclairage s’imposait, tout au moins pour le lecteur non initié aux arcanes de cette discipline. A l’origine elle fut développée par Jigoro Kano qui voulait pour son pays un enseignement susceptible de développer le corps et l’esprit dans le but de rapports humains et sociaux mutuellement enrichissants et satisfaisants. Sa recherche de « l’utilisation efficace de l’énergie » dépasse en profondeur et en sagesse l’apparent fouillis de bras et de jambes que l’on peut voir à la télé lors des reportages sportifs. La présence de valeurs pro-humaines qui élargissent le point de vue à une dimension universelle, les méthodes d’enseignement qui s’appuient sur des processus d’entraînement permettant véritablement

    Le Manager EthiqueUne philosophie pratique au service de la réussite des Hommes et de leurs organisationsMarc Roussel© Tous droits réservés 21de progresser, le fait d’avoir moi-même posé les pieds sur un tatami au cours d’une très brève période puis rencontré quelques années plus tard le maître Jean Paul Metzger (7e Dan), ont contribué et favorisé l’adoption de cet art-martial comme référent pédagogique.

    Il y a aussi la Voile… Probablement l’un des univers analogique le plus riche et complet
    En fait tout y est…

    L’orchestre est egalement un univers très intéressant, même en le poussant hors de ses limites comme le faisait Von Karayan : « De temps a autre il faut savoir lâcher la baguette pour laisser jouer l’orchestre… »

    Tout ce qui est vivant… les arbres par exemple et leur structure de répartition des ressources, la structure dynamique collaborative absolument merveilleuse… A méditer

    Le monde des abeilles et des fourmis recèlent de bonnes sources d’inspiration…

    Au plaisir de nouveaux échanges
    Marc
    06 09 18 27 80

    • semega on 24 juin 2017 at 0 h 04 min
    • Répondre

    en lisant vos commentaire j’ai accumuler beaucoup des sciences

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Fiche N° 9 : « Le Coaching Soutien© »   Quand tu donnes un poisson à quelqu’un tu le nourris pour un jour Quand tu lui apprends à pêcher  tu le nourris pour toujours ! Confucius 2500 ans Quand on pense, parle et agis à la place de quelqu’un d’autre nous le plaçons dans une condition de dépendance. Cela …

Lire la suite

Lancement de produit versus confiance et bonne réputation

Lancement de nouveaux produits versus confiance et réputation Le sang est à la vie de l’organisme ce que la confiance est à la clientèle Tout ce qui intoxique le sang rend la vie dure à l’organisme ; Tout ce qui détériore ou dégrade la confiance rend la vie plus dure à tout le monde…   …

Lire la suite

Temps, priorités et objectif

Le bon usage du temps, cette ressource en temps réel seulement utilisable dans le temps présent, dépend en grande partie de ce que l’on veut et ce que l’on veut crée la priorité. Temps, priorités et objectif « L’objectif est un art en soi qui relie l’esprit de l’homme à ses mains et à ses pieds et le …

Lire la suite

C’est à l’entraînement que l’on forge ses victoires !

En tant que consultant, nous rencontrons toutes sortes d’entreprises et après avoir passé la barrière de sécurité qui consiste à sauvegarder les apparences, nous entrons dans le vif du sujet : celui des problèmes récurrents. « Monsieur Roussel, le facteur humain est ce qui est le plus difficile à gérer dans l’entreprise » déclare le dirigeant d’un grand …

Lire la suite