«

»

Jan 02

L’art de Manager

Sans-titre-2

L’art de Manager

L’évolution des technologies « positives » celles qui se manifestent sur le plan matériel et qui depuis l’ère de l’informatique ont connu des mutations « quantiques » c’est le cas de le dire… nous font parfois oublier que nous les Humains n’avons pas suivi cette trajectoire exponentielle.

Il semblerait même que depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, les Humanités sont entrées sous la coupe des sciences objectives, négligeant l’enseignement des compétences transversales au profit des compétences logico-mathématiques.

De plus les percées technologiques sont le fait d’un très petit nombre de gens mais leurs applications multiples impactent la vie de tout un chacun. La complexité croissante de ces outils génère une classe de personnes devenues consommatrices et dépendantes, ayant perdu tout contrôle sur les objets qu’elles utilisent … C’est à dire vous et moi.

Par ailleurs, l’observation de la dégradation des résultats de notre système éducatif approvisionne le marché d’un nombre croissant de personnes dont les compétences naturelles ont été

soit littéralement écrasées qui ne savent pas vraiment lire, ni écrire et très souvent sans métier,

soit ayant poussé leurs études jusqu’à 25 ans et plus parfois qui se retrouvent sur le marché du travail après avoir sagement suivi le parcours hautement préconisé par notre gouvernement et qui ont un mal fou à trouver du travail faute d’expérience ! Ils en viennent à accepter des postes qui n’ont pas grand chose à voir avec leur formation et se retrouvent nombreux à découvrir qu’on ne leur a pas vraiment appris les règles du jeu de la vie… Un jeu somme toute assez cruel.

Enfin, et je parle ici de la France actuelle (nous sommes le 2 janvier 2016) qui est sous l’influence occulte des stratégies d’expansion et de contrôle orchestrés par les États Unis d’Amérique dans le cadre de sa volonté de faire naitre et contrôler un Nouvel Ordre Mondial, ce qui engendre des politiques qui se heurtent aux principes d’une république adossés à une démocratie basée sur les droits de l’Homme.

Il semble que les droits de l’Homme, fondement officiel de notre démocratie posent de plus en plus de problèmes aux politiques sous influence.

Ceci est une conclusion qui résulte des nombreux « out-points » concernant le non-respect des libertés individuelles et l’augmentation extrêmement sensible de la pression de l’état sur la vie économique et sociale du pays.

  • L’effondrement du pouvoir d’achat et l’obligation des ménages à puiser et épuiser leurs réserves pour éponger une dette contractée par l’état auprès de banques privées, à qui nous avons confié le droit de frapper monnaie à notre place…
  •  Le financement des médias par l’état qui lui dicte son éditorial et tient ainsi l’information en otage,
  • notre participation à des guerres qui ne sont pas les nôtres…et desservent nos interêts
  • Les modification qui touchent le coeur même de notre constitution sans concertation avec l’ensemble du peuple
  • … et la liste est loin d’être terminée

Ce préambule pour souligner d’un gros trait rouge que manager devient extrêmement difficile dans un univers où les gens comme les entreprises sont malmenés et instrumentalisés. De la même façon que la publicité a outrageusement instrumentalisé les femmes en les traitant comme des objets de plaisir, nous laissons aujourd’hui instrumentaliser nos entreprises ravalées à des objets de profit pour le seul plaisir de groupe financiers qui tirent les ficelles.

Considérez bien ceci : si l’esclavage des individus est solennellement aboli en apparence, les Hommes resteront des esclaves tant que leurs entreprises pourront être pressurées, vendues, achetées, exploitées comme du cheptel et comme nos troupeaux traitées aussi inhumainement.

Alors la question se pose de façon plus crue, comment une personne devient-elle un Manager capable de créer une zone d’influence suffisante pour y assurer la sécurité et la bienveillance nécessaire pour que chacun, malgré les nombreux arbitraires qui entrave l’entreprise, s’accomplisse, fasse son travail correctement et trouve matière à grandir, en accroissant sa valeur personnelle afin de prétendre bâtir un meilleur futur ?

C’est une sacrée question n’est-ce pas ?

Vous ne savez probablement pas où trouver des réponses correctes et applicables.

Vous ne les trouverez pas dans les universités, rarement dans les livres, ou alors il vous faudra en lire beaucoup…

Par contre vous avez peut-être la chance et l’honneur d’avoir eu un mentor :

Quelqu’un qui vous a transmis le fruit de ce qu‘il a lui-même appris de son mentor et qu’il a enrichi de sa propre expérience.

Si c’est le cas : vous être un petit veinard… Profitez en bien et n’oubliez pas que vous avez une dette vis à vis de lui… Il ne vous a rien demandé, n’est-ce pas ? Mais vous savez qu’un jour quelqu’un viendra de sa part, vous demander de l’accompagner et que cela sera alors votre tour d’être un Mentor pour lui.

Si ce n’est pas le cas, et bien vous êtes aussi un petit veinard

Découvrez pourquoi en suivant le lien suivant

 

Vous aimerez peut être aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge