Mar 05 2016

[avec vidéo] Communiquer, c’est comme danser le tango…

 

(Extrait du film Francesca Gagnon - Querer visible sur youtube)

Ce qui suit relève maintenant plus de la philosophie pratique que du tango… Mais gardez ces belles images à l’esprit…

Toute la communication entre les gens repose sur un cycle d’échange et celui-ci est extrêmement simple : Écouter l’autre s’exprimer et ensuite, s’exprimer soi-même tandis que l’autre écoute….et ainsi de suite

Nous avons là l’alternance de flux entrants et sortants :  l’émission et la réception de messages . Maintenant considérons bien ceci : Ces flux entrants comme sortants ont besoin d’un support

Un peu comme serait le tuyau à l’eau qu’il canalise ou encore la longueur d’onde porteuse sur laquelle est émise un message radio.

Si la porteuse est mauvaise, hachée, intermittente ou grésillante, le plus beau des messages nous apparaitra très déformé, incompréhensible et désagréable.

Dans la communication avec les gens, il en va de même. Alors, il serait bon de distinguer la porteuse du message lui-même n’est-ce pas ! En tous les cas, si on ne veut pas tomber dans le piège grossier de communications déformées, incompréhensibles et désagréables.

Donc pour ceux qui souhaitent  communiquer avec plus de succès, voici une observation qui peut être utile. Dans la communication entre être humain, la porteuse est faite d’attention et d’intention. Je porte mon attention sur quelqu’un et j’obtiens également de l’attention de sa part. Évident mon cher Watson ! Trop facile… Alors continuons. Puis entre ces 2 points vous faites circuler l’intention qui en fait est un flux dont on peut contrôler le sens de circulation. Quand on parle on pousse le flux et quand on écoute on tracte le flux vers soi…

Ecouter parler

Et vous obtenez donc la porteuse. Maintenant voici l’information clé. Elle concerne la couleur de l’intention. Cela a a voir avec les émotions que l »on éprouve au moment d’émettre notre intention. Prenons un exemple : Vous êtes en colère et donc votre intention est faite de colère, votre porteuse est la colère. Représentez vous à quoi ressemble une porteuse de colère. Faites un dessin si vous voulez. Les messages qui vont circuler sur cette porteuse vont en prendre la couleur, en général c’est assez rouge!

il existe une échelle du stress qui ordonne les émotions en partant du bas vers le haut on pourrait commencer par l’abattement complet, puis un peu au dessus la gamme les variations de la tristesse, celle de la peur, puis nous entrerions dans la zone de l’agressivité avec celle de la haine, de l’hostilité, de la colère et nous basculerions dans le spectre des émotions plus positives allant de l’intérêt le plus petit au plus grand pour atteindre la zone de l’enthousiasme et en prenant un raccourci nous pourrions aller directement tout en haut avec la sérénité la plus totale…

Permettez moi un commentaire en guise de conclusion… Toutes les porteuses  faites d’émotions négatives sont généralement mal adaptées à une bonne communication. La communication véritable commencerait avec les premières émotions positives

En se souvenant de l’observation de Pytagore : Qui parle sème. Qui écoute récolte

Et si vous voulez une information encore plus radicale dès que l’on tombe dans le piège de communiquer à partir de ressentis négatifs, la communication se dégrade et devient toxique… donc en conclusion nous devrions avant de parler à quelqu’un nous assurer que nous sommes assez bien dans nos baskets et que notre intention est bien inttentionnée vis à vis de l’autre.

MARC

 

Faites le cours de Management B.M.S©

Bien à vous et bon Management
Marc Roussel

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Even so, girls need to have to be familiar with the hazards of online dating services. It is rather doublelist phx simple to misrepresent the personality of the individual with an dating online website. Some on-line personals are deceptive and can lead to a broken romantic relationship. It is far better to keep to harmless dating websites that use reputable technologies.