«

»

Oct 21

Clé N°1 d’un management d’avant garde

Bien être et productivité au travail !

Performer dans le respect des Hommes et des résultats

Découvrez le programme

Smiling Businessmen Shaking Hands

Cela ressemble à un paradoxe difficile à résoudre pour un grand nombre d’entreprises.

Comment convertir cette apparente opposition du bien être au travail et de  nécessité de produire !

Au sein de l’entreprise, le Management est de clé de voute qui équilibre toutes les forces humaines en présence.

Or, si la mission fondamentale de tout manager est d’aider ses collaborateurs à réussir, il existe une raison « idiote » qui les fait invariablement dériver, malgré eux  vers une forme de management, soit autoritariste soit laxiste. D’ou proviennent ces 2 dérives ?

Ils sont prisonniers de leur « style de comportement». Chacun des styles n’est, en soi, ni bien ni mal. C’est lorsqu’il est en présence d’un style différent, voir opposé, que des tensions de relations s’activent sans que le manager en soit réellement conscient.

N’étant pas conscient de ce qui a provoqué la tension, il persiste et signe, sachant que son interlocuteur est pris dans le même piège. C’est ça le côté idiot de l’affaire.

En général, il y a 2 issues possibles : Le conflit ouvert ou alors l’enfermement dans une relation dominant-dominé, toutes deux éloignant nos interlocuteurs d’un rapport adulte-adulte, base de toute véritable communication.

Vous avez là la cause cachée d’un très grand nombre de ruptures de communication et d’incompréhensions en tout genre.

En effet, ce mécanisme de réactivité aux styles des autres segmente les managers en 2 catégories :

Les dur-dur : Dur à la tâche-dur avec les gens

Les doux-doux : Doux avec les gens-doux à la tâche

Les dérives managériales qui en découlent expliquent en grande partie pourquoi il devient si difficile de concilier production et bien être au travail.

Quel est votre style de management ?

Dites moi votre style de management et je vous dirai quels sont vos problèmes !

  1. Plutôt directif, très pragmatique, centré sur l’action et autoritaire si les choses ne vont pas assez vite ?
  2. Plutôt participatif, sensible à l’ambiance et privilégie la diplomatie aux approches trop frontales ?
  3. Plutôt réfléchi qui analysé en détails toutes les options avant de s’engager et préféré le repli stratégique aux grandes confrontations ?
  4. Ou plutôt, intuitif qui gardé toujours une longueur d’avance grâce à votre créativité débordante mais qui pouvez explosé quand les choses se mettent en travers de votre chemin ?

Découvrez le programme

A chaque style sa problématique de base

A : Les gens vous admirent pour votre efficacité mais vous les intimidez trop et leur mettez une pression sans même vous en rendre compte.

Votre problème de base : Les gens finissent par se méfier de vous et cherche à vous éviter…   Avec pour impact une ambiance tendue, jusqu’à ce que les gens craquent ! Ce qui vous surprend la plupart du temps !

B : Les gens vous apprécient pour votre convivialité et votre courtoisie, mais, où ils vous reprochent de ne pas prendre position assez fermement où alors ils ne tiennent pas assez compte de vous parce que vous êtes trop gentils

Votre problème de base : vous prenez trop à cœur les choses des autres, vous accumulez les tensions jusqu’à ce que le vase déborde… et finissez par craquer ! Les autres ont tendance à profiter de vous ! Vous le savez mais n’y pouvez rien, dites-vous.

C : Les gens apprécient votre rigueur et votre sens de la méthode, mais ils vous reprochent d’être pointilleux et d’aller trop lentement.

Votre problème de base : Les personnes ont l’impression que vous êtes indifférents aux autres et que vous freinez les choses à cause de votre lenteur. Cela les irrite contre vous et vous avez du mal à le comprendre leur logique.

D : Les gens adorent votre enthousiasme et votre tempérament enjoué et créatif, mais, en contrepartie, ils ont du mal à vous suivre et à trouver leur place, car vous occupez tout le terrain.

Votre problème de base : En vous y prenant au dernier moment, pour faire les choses, vous plongez les autres dans l’urgence et la confusion. Ils finissent par ne plus vous prendre au sérieux et se méfier aussi de vos sautes d’humeur. Cela à tendance à beaucoup vous énerver !

Solution

Découvrez le programme

Tous les styles sont dans la nature et ils sont tous bons en eux-mêmes.

Le problème vient qu’ils s’attirent et/ou se repoussent comme deux aimants.

Quand une personne possède les clés, toutes simples d’ailleurs, pour connaitre son style et celui des autres, elles sait comment éviter cet effet repoussoir (base de la plupart des conflits)  et se mettre aisément sur la même longueur d’onde que ces interlocuteurs.

Cela lui procure un avantage relationnel de premier ordre avec pour principal effet de développer une personnalité des plus attractive et agréable. Une personne avec qui on se sent en sécurité et  envie de d’échanger. Pour un manager, cela n’a pas de prix

La découverte et le travail sur son style comportemental rééquilibrent son niveau d’empathie et d’affirmation de soi. Savoir dire non par exemple, les uns sauront y mettre les formes et les autres oseront davantage sans risques de frustration

De plus, en ajoutant à cette nouvelle compréhension des rapports humains quelques techniques de communications supplémentaires, une personne amplifiera considérablement son propre charisme et son niveau de confiance en soi et pourrait envisager plus sereinement des évolutions personnelles comme professionnelles qu’elles n’aurait pas été en mesure de voir avant.

Nous avons développé une série de 5 vidéosqui traitent ce sujet à fond : (3h20 au total)
« Libérer son intelligence relationnelle »

Découvrez le programme

Marc & Danielle Roussel
Consultant en Management
0 975 314 600

 

Vous aimerez peut être aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge